L'humanité est une et indivisible         

CIVILISATION TECHNOLOGIQUE


 

Préambule

Cet exposé est directement inspiré de la Parole. Pour en faciliter la lecture, les extraits de la Révélation d’Arès apparaissent en bleu, les extraits du Coran en vert.



Une civilisation technologique est par définition énergivore. Le risque technologique inhérent qu’elle engendre augmente avec ses besoins. Chacun de nous a en mémoire les désastres mondiaux de Tchernobyl et de Fukushima.

Concernant le devenir de la planète Terre, le Créateur avertit :


XII7 Appelle le frère ! L’homme sourd, crie dans son oreille !
      (Dis leur :)  «Le feu lourd, sa braise fond le roc.»
      8 Le feu lourd tombe (dans) le bec de fer sous la mer.
      Le feu vanne la mer (comme) la paille ; il essuie la mer (comme) la sueur.


L’exploitation de sources d’énergie toujours plus puissantes échappera à notre contrôle.
Ces énergies seront en mesure d’évaporer un océan : l’effet de serre qui s’ensuivra élèvera la température au niveau du sol de plusieurs centaines de degrés, entraînant une extinction de masse.
La révélation situe l’accident sous la mer : le manteau terrestre sera vraisemblablement atteint en profondeur. Si le noyau était atteint, la terre perdrait la protection de son bouclier magnétique. La disparition de son atmosphère érodée par le vent solaire réduirait finalement notre Terre à une condition proche de celle de la planète Mars.



Planète Terre
La dernière extinction provoquée par l’homme ?

 

Fort heureusement, le Créateur prévoit une parade :
XII9 (Seul) Mon Souffle éteint le feu.
     10 Tu as Mon Souffle. (Quand) ton genou plie (de fatigue), Ma Main (te re)lève.


Il est remarquable et surprenant de noter que le Père utilise un concept spirituel et non technologique pour parer un tel cataclysme. Le développement spirituel d’une espèce intelligente doit donc relayer l’étape technologique pour être à même de prévenir ou de limiter ce type de déroulement cataclysmique.
Du progrès spirituel du temps qui vient dépend donc la survie de notre espèce.

et développe en ces termes:

XXII14Ma Main couvre le frère (qui) va conscit ;
          (il) pousse le soleil, les feux (des cieux comme de l’esprit), (ainsi que) l(a) bras(sée) d’épines pousse l’âne.


L’évolution prévue pour l’homme semble devoir le doter de capacités encore inconcevables.
L’humanité entre dans cette nouvelle phase spirituelle que le Père nomme « le frère conscit » qui permettra la maîtrise des forces aptes à déplacer des étoiles.
Les possibilités qui s’ouvrent sont infinies : elles pourraient permettre – par exemple – de reconfigurer et stabiliser un système solaire voisin inoccupé, y positionner des planètes optimisées aux conditions de développement de notre espèce dans la zone habitable de son étoile et de jouir de nouvelles planètes d’accueil.
 Cette alternative ne serait-elle pas infiniment préférable à celle de se fonder exclusivement sur une technologie qui nous propose une vie de rat sur un caillou spatial peu hospitalier ?

L’avertissement est explicite : parce qu’un système politique ne peut générer le progrès spirituel requis, il en résulte que tout peuple qui ne s’émancipe pas de sa doctrine pour s’engager dans la voie de l’ascension tracée par la Parole s’achemine vers l’extinction.

L’histoire ne manque pas d’épisodes où l’homme n’a pas su considérer à temps les Signes qui lui étaient adressés :


LI31 Abraham dit : « Envoyés, quelle est votre mission ? »
     32 Ils dirent : « Nous sommes envoyés contre un peuple pécheur
     33 pour leur lancer des briques
     34 marquées chez ton Seigneur à l’intention des effrénés.
     35 Oui nous avons fait sortir les croyants de cette ville
     36  où nous n’avions trouvés qu’une maison de croyants
     37 et nous avons laissé là, pour ceux qui craignent l’affreux tourment, un Signe
     38 comme en Moïse quand nous l’envoyâmes à Pharaon avec un pouvoir manifeste. »
     39 Mais Pharaon, sûr de sa puissance, se détourna en disant : « c’est un sorcier ou un démoniaque ».
     40 nous avons saisi Pharaon et ses armées et les avons jetés avec réprobation dans l’abîme.
     41 De même chez les Ad, quand nous envoyâmes contre eux le vent dévastateur
     42 qui ne laisse, où il souffle, rien qu’il n’ait réduit en poussière.
     43 De même chez les Thamoud quand il leur fut dit: « profitez encore un peu ! »
     44 et qu’ayant transgressé l’Ordre de leur Seigneur, le Cri les saisis. Ils avaient les yeux ouverts
     45 mais ne pouvait plus tenir debout ni se sauver.
     46 De même encore chez le peuple de Noé, car ils étaient pervers.


Ces systèmes d’exploitation, qui n’ont aucune justification au regard de l’évolution humaine, s’adossent sur des idoles de l’esprit et se maintiennent tant bien que mal par la propagande.
 
Inlassablement, le Créateur continue de nous encourager :

III1 Mets ta main sous Ma Main !
28 7 Ma Parole est la Loi Qui vient 
V6 (L’)homme gagne maintenant.


Il est donc urgent pour la survie de notre espèce de nous engager sans délai dans la Voie évolutive et salvatrice.
XXX6 Je (n’)élève pas (de force). Mon Bras (attend) au bout du bras d’homme ; (il Le saisit s’il veut).
           7 (Si) Ma Main (et) sa main tien(nen)t la houe, l’homme a mille ans, (et) il mord encore.


Le Créateur assistera nos efforts, mais Il ne fera pas à notre place ce qui nous déresponsabiliserait et nous infantiliserait.



Comment bien appréhender cette nouvelle étape évolutive du « frère conscit » ?

 





 

 

"L’homme est un être qui a la liberté de s’engendrer lui-même
 en une vie infinie à cinq dimensions
à partir d’une base animale quadridimensionnelle"