L'humanité est une et indivisible         

LE CŒUR CHAUD, LA TÊTE FROIDE



Préambule
Cet exposé est directement inspiré de la Parole. Pour en faciliter la lecture, les extraits de la Révélation d’Arès apparaissent en bleu, les extraits du Coran en vert.



Adam fait partie des créatures appelées aux plus hautes fonctions dans l’univers.
XV 26 nous avons créé l’homme d’une argile, extraite d’une boue malléable.
27 Quant aux djinns, nous les avions créés, auparavant, du feu de la fournaise ardente.
28 Lorsque ton Seigneur dit aux anges : « Je vais créer un mortel d’une argile extraite d’une boue malléable.
29 Après que Je l’aurai harmonieusement formé, et que J’aurai insufflé en lui de mon Esprit : tombez prosternés devant lui. »
XVII 70 …Nous avons certes honoré les fils d’Adam…Nous les avons placés bien au-dessus de beaucoup de ceux que Nous avons crées.

XXI 6 (Partout de) Ma Main (gauche) à Ma Main (droite seul) l’homme souffle sur le feu.
Création et chute d’Adam

 
La chute d’Adam a suspendu la réalisation de son œuvre, mais le Créateur – plutôt qu’attribuer ce rôle à une autre espèce –
XX 115  Nous avions autrefois confié une mission à Adam, mais il l’oublia, …
XLIII 60 Si nous l’avions voulu, nous aurions fait, d’une partie d’entre vous, des anges, et ils vous remplaceraient sur la terre.
XVI 10 L’ortie est roi, (si) ma larme (en) mouille la fleur.

 
choisit d’attendre et de soutenir l’homme déchu au retour sur les hauteurs adamiques.
XXX 6 Je (n’)élève pas (de force). Mon Bras (attend) au bout du bras d’homme ; (il Le saisit s’il veut).
XXI 7 (Si) l’homme (M’appelle), Je lave la tache dans l’œil, J’écarte les dents (de l’homme).

 
Pour assumer à nouveau cette place, l’homme – la mort d’Adam – doit s’y préparer en effectuant l’ascension.
XXIII 3 La pierre n’est pas le fils de feu ; la lave (l’est).

 

Le retour sur les Hauteurs

 
Sur une Terre où les interactions toujours plus complexes sont ressenties à l’échelle mondiale, le besoin d’une gestion planétaire se fait ressentir de manière plus pressante.

Les grandes structures sociales que nous connaissons, les concepts mentaux que nous avons développés, établis sur des intérêts parcellaires, sont devenus insuffisants pour répondre à nos besoins évolutifs : il nous faut désormais des concepts plus élaborés et des outils de civilisation qui intègrent mieux le progrès spirituel de l’humanité.

Le Créateur vient nous initier à cette gestion dans la dernière étape de son Message en ouvrant la voie à des concepts à cinq dimensions. De nouveaux outils apparaissent que nous allons tenter de mettre en œuvre pour promouvoir une civilisation compatible avec le projet évolutif attribué à notre espèce.


Rappel sur la configuration actuelle de notre civilisation ( voir précédemment )

 


Synthèse de notre civilisation

 
 
Notons que le Créateur n’utilise pas un système numérique pour structurer cette dimension :
 33 6…Parce que Ma Sagesse est dépourvue de science, Elle est démesure pour l’homme, Ma Sagesse Que tu ne peux pas comprendre.
 
Il y a là des signes pour l’homme qui réfléchit.
45 4 Et dans votre propre création et dans les animaux que Dieu dissémine, il y a des signes pour des gens qui croient fermement.

 

Rappel sur Le roi noir

 


L’eau noire
 
Nous avons fait le point sur l’impact de la politique (roi noir) – systèmes d’exploitation des ressources matérielles et humaines – et montré que de tels systèmes – verrouillés par un système judiciaire masqué de justice – se maintiennent sur l’infantilisme spirituel qu’ils entretiennent.
Ils ne répondent pas aux besoins évolutifs de notre espèce :

XI 3 Le juge, le compte coule (de lui).
4 Le compte creuse l’homme, l’homme (devient) un nain. Le compte creuse l’homme mort. Le bruit tire la graisse de l’homme.
5 L’homme (devient) le bœuf au champ.
II 14 L’homme compte, l’homme compte ; le rêve cache la nuit.

 
Nota : À propos de laïcité
Conscient de la démarcation qui sillonne son domaine à hauteur de Lézard – et soucieux de paraitre universel –, le roi noir crée des concepts visant à maintenir l’unité de son troupeau ; cependant, il ne fait plus guère illusion.

XXVII 5 L’homme noir (a) le bras (qui) pend.
XLIII 13 Le roi noir, son bras (devient comme) la langue du pendu.
Qu’en est-il des systèmes religieux ?

 

Le roi blanc


La religion qui invite à l’accomplissement de la Parole marque véritablement un progrès dans l’histoire humaine, mais le Père nous met en garde lorsqu’elle devient un système de pouvoir sourd aux appels du Ciel.
3 4 Je ne Me suis pas donné de masque, Je n’ai pas établi un rang de princes devant Moi pour Me cacher La Face, qu’ils siègent au levant ou au couchant, les princes du culte couronnés et leurs docteurs serviles, qui méditent avec art Ma Parole pour Y trouver des lois qui assurent leurs trônes et leurs chaires à Jérusalem, à Rome, à Athènes, au-delà des mers,
5 partout où les princes ont établi leurs conquêtes, où ils convoquent leurs bans, où leurs rebelles ont essaimé, ayant délaissé leurs couronnes et leurs trônes, mais ayant gardé leurs docteurs pour faire de Ma Parole d’autres lois, qui ne valent pas mieux que celles des princes ;


De tels systèmes engendrent des dégénérescences fatales
XXX 5 (Le roi blanc) lève le pendu.
XXXII 2 La mouche court sur l’œil du pendu, sa lèvre (est comme du) cuir pâle ;
XXIX 7 Le roi blanc parle, (mais) le(s) pendu(s à qui il parle n’ont) pas l’oreille.
8 Le pied, la cuisse (des pendus) tombent : lumière dans la terre !

 
qui plongent le croyant dans les mailles du roi noir.
XXXII 1 Le roi blanc, son fils, son corps coule dans l’eau noire.
XXIX 9 Le roi noir laboure (ensemble) peau (et) terre.
10 (Il crie au roi blanc :) « Tire (encore) ! »
11 Femier le fils du roi blanc.


 


Le roi blanc, son fils, son corps coule dans l’eau noire

La voie droite, rappelle Dieu, est :
35 6 Prononcer Ma Parole pour L’accomplir, voilà la vraie piété.
 
32 8…tu enseigneras, homme Michel, que l’homme pieux se tient devant Ma Parole et ne fait pas un pas de plus en avant pour ne pas choir dans l’abîme.

 

État des lieux des Hauteurs Chat et Bélier

 
C’est ainsi que les frères de Moïse se sont égarés dans des extrapolations loin de la Parole,
XVIII 4 Le noir parle à Moché : « La Parole de Nom va (comme) le pas du rat, (mais) ma parole (à moi est large comme) le pied du chameau. »
5 (Les frères de) Moché entend(ent) le noir. (Mais toi,) ferme ton oreille !

 
c’est ainsi que les frères de Jésus se sont égarés à travers de fausses hiérarchies
 3 1 … car sur Mes Assemblées Je n’ai établi aucune principauté.
2 C’est le monde qui l’a établie, comme l’envahisseur habile s’installe sur l’héritage des nations conquises par sa violence, qui leur clôt les oreilles, les yeux, la bouche, pour qu’elles ne M’entendent plus, pour qu’elles ne Me voient plus et ne Me parle plus,
3 pour qu’elles le croient mon tenancier, l’envahisseur habile à Me faire dire ce que Je ne dis pas, à faire vivre les nations comme Je ne veux pas.

 
et de faux enseignements,
3 7 Ma Parole, ils L’a proclament à mon Peuple, mais ils ne La lui abandonnent pas. Leur main gauche L’offre-t-elle ? Leur main droite aussitôt arrête le lecteur dans son zèle pour Moi, comme le magicien met en garde l’insensé qui boit ses philtres sans savoir, car ils excellent à faire un secret, un lieu sombre, d’eux seuls connu, de Ce que J’ai livré au monde dans la Lumière.
8 L’un d’eux La proclame-t-il ? Un autre aussitôt enseigne au peuple ce qu’il doit comprendre, non pas Ce Qu’il a entendu, car ils excellent à faire un murmure étrange, un langage inconnu, de Ce Que J’ai livré au monde dans l’éclat des Cors Célestes, dans les accents harmonieux de Mes Messagers.

 
ne reconnaissant plus le Dieu unique.
23 8  Mon Peuple ne sais plus où Je suis, où Je ne suis pas.



Frères de Moïse et de Jésus
 
Aujourd’hui, quelle lumière reste-t-il à ces systèmes religieux ?
Le Père nous révèle tristement :

I 7 « Moshé, ses frères; Yëchou, ses frères, le(ur)s bras pèsent sur le(ur)s frères,
8 (et) la nuit couche sur les frères.»

 
Par exemple, ne devrions-nous pas voir particulièrement les églises d’obédience chrétienne bondir de joie devant le retour du Christ venu leur parler ? Non, elles font la sourde oreille, préférant garder leurs chefs et leurs superstitions forgées au cours des siècles de peur de perdre de leur pouvoir plutôt qu’être à l’écoute du Ciel et faire les corrections qui sont nécessaires : preuve que la religion-système n’accomplit pas sa mission.

 

État des lieux de la Hauteur Cheval

 
L’islam semble moins atteint par ce phénomène : d’une part, il représente le courant religieux le plus récent, d’autre part il a su préserver et demeurer proche de l’essentiel du Message qui lui a été adressé
16 Ferme (dans) le Livre les siècles ! Ferme, sauf Mouhamad ! Ses frères sont (des) droits changeurs ; (ils) donnent contre fidélité bon change.
 
en évitant les plus grossières erreurs de ses prédécesseurs.
Il est tout de même concerné par cette déviance : ne voyons-nous pas déjà des représentants religieux tenter de résoudre leurs contradictions internes en s’associant aux politiques ? Ou plus aberrant, des représentants religieux nommés par des politiques ?


 


Frères de Mahomet

La résolution de difficultés spirituelles ne vient jamais d’en bas, mais de frères ainés plus avancés sur le chemin ou de Dieu lui-même si nécessaire.
Il y a là un avertissement !



Toute structure humaine qui se solidifie autour de sa hiérarchie et de ses croyances au point de devenir sourde aux Appels du Ciel tend à se substituer au Créateur ; devenue incapable de faire les correctifs de trajectoire évolutive nécessaires pour atteindre les Hauteurs, elle amorce sa chute vers le sol.
2 19 car quand Mon Souffle cesse, comme le vent tombe, laissant choir dans la mer la graine qu’il transportait, la pluie qu’il poussait devant lui, le désert reste désert et ce qui y restait de vie meurt.


 

 

 

"L’homme est un être qui a la liberté de s’engendrer lui-même
 en une vie infinie à cinq dimensions
à partir d’une base animale quadridimensionnelle"